• NSE 12

    cover


    Nouvelles de Synergies Européennes n°12

    Juillet 1995



    ◘ SOMMAIRE :

    ÉDITORIAL :

    • Culture et nature : un même combat pour “Synergies” (G. Sincyr)

    POLÉMIQUE : NUCLÉAIRE

    • Essais nucléaires : réaction flamande (M. Vandamme)
    • Demain l’arme atomique française sera celle de l’Europe (L. Michel)
    • Réflexions hétérodoxes sur la reprise de essais nucléaires français (R. Steuckers)

    GÉOPOLITIQUE :

    • Une Histoire de la géopolitique (L. Favre)

    ÉCONOMIE :

    • L’emploi est mort, vive l’activité ! (F. Valentin)

    RELIGION :

    • Culture composite et égalité des religions (F. Valentin)
    • Sociétés secrètes : La charbonnerie française, 1821-1823 (P. Monthélie)

    IDÉOLOGIE :

    • Jeunesse Wandervogel (RS)
    • Une “Nouvelle Gauche” contre la vulgate des Lumières (F. Colotta)

    ÉCOLOGIE

    LITTÉRATURE :

    • Mémoires de Garibaldi par A. Dumas (P. Monthélie) 
    • Christopher Isherwood : “Adieu à Berlin” (J. L. Ontiveros)
    • L’Hélicon n°1 : les procès dans les œuvres littéraires (PM)
    • “Le Loup et l’Agneau” ou la tentation sophistique (JC Angrand)

    PEUPLES DU MONDE :

    • Révolte du Chiapas (J. de Bussac)

    TRADITIONS :

    • Le Sacré en Eurasie (J. de Bussac)
    • Les Cathares et le Graal (J. de Bussac)
    • À la recherche du “Cercle Celtique” (P. Lassalle)

    VIE DU MOUVEMENT :

    • Université d’été de la FACE (juil. 1995) - Résumé des interventions :
    • F. Nietzsche et ses héritiers (R. Steuckers)
    • Ernst Jünger et le retour aux Grecs (I. Fournier)
    • La figure du “Katechon” chez Schmitt (Dr. F. Martelli)
    • Figure du partisan chez Schmitt, Figures du Rebelle et de l’Anarque chez Jünger (A. Colla)
    • Autres activités : Coblence / Graz / Londres / Milan [+ diatribe "Département psychiatrique"] (CSE)

     

    http://i66.servimg.com/u/f66/11/16/57/47/ouie10.gif
    ♦ Nota bene :
    Pour ouvrir les liens vers les articles disponibles, cliquer sur la partie rouge de la ligne de présentation.

    Sur notre couverture : Tête d’aigle près de la tombe d’Antiochos Ier de Commagène, terrasse ouest du sanctuaire du mont Nemrod ou Nemrut Dağı (Turquie actuelle). Le roi de Commagène (env. 69-38 av. JC) avait fait construire un énorme tumulus au sommet du Nemrut Dağı, flanqué, à l’est et à l’ouest de deux vastes terrasses. La terrasse ouest, taillée en partie dans le roc, est maintenue par un mur gigantesque sur le versant de la montagne. Elle supporte un groupe de cinq statues encadrées à chaque extrémité par un aigle et un lion. Les statues colossales mesuraient neuf mètres de plus, mais il ne reste plus que leur tête haute de deux mètres. Le roi disait être l'héritier d'Alexandre par sa mère Laodicée et de Darius par son père, Mithridate Ier, ce qui explique que les sculptures et bas-reliefs du Nemrut Dagi mêlent les dieux hellènes et iraniens. Le mausolée a été découvert en 1881, puis étudié par une expédition allemande dirigée par Karl Sester en 1890, mais c’est à une expédition américaine de 1953 que l’on doit l’essentiel des recherches. Le Nemrut Dağı a été inscrit en 1987 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

     


    « NSE 11NSE 13 »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :